Château Larteau 2006

Château Larteau 2006 - Bordeaux Supérieur Rouge - Millésime 2006 - 75cl - propriété de Jean-Pierre Anglivielle de la Beaumelle - excellent rapport qualité prix - Exclusivité - carton de 12 bouteilles

Plus de détails

#0071

Ce produit n'est pas vendu à l'unité. Vous devez sélectionner au moins 12 quantité pour ce produit.

Disponibilité : Ce produit n'est plus en stock

8,20 €  TTC

Soit 98.4 € la caisse de 12 bouteilles.

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation
dans cette langue
Note / écrire un commentaire

Propriété


Il serait vain de rechercher l’époque à laquelle on peut faire remonter les «origines» du Château Larteau. Il est certain que sa position privilégiée en bordure de la Dordogne a dû être remarquée et exploitée depuis bien longtemps.

L’aventure viticole de Larteau démarre donc à la fin du 18ème siècle. La gestion de la propriété est alors assurée par François de Belcier, Chevalier, Seigneur du Crain, Baron d’Arès, dont la famille possédait vraisemblablement ces terres dès le 17ème siècle. Des travaux importants sont effectués sur les dépendances de la propriété dans les années 1770, l’origine du chai à barriques actuel semble remonter à 1776.

Sous l’impulsion d’une grande famille de négociants libournais, les Beylot, qui acquiert la propriété en 1778, le château va connaître des heures fastes, avec un sommet de notoriété dans les années 1900.
Première acquisition viticole de cette dynastie de négociants, ils la conserveront pendant près de deux siècles comme le symbole de leur empire.

En 1903, la propriété est transmise par succession à la famille Lacaze qui la conservera jusqu’en 1967, puis suivront deux autres familles.

Début 2007, Jean-Pierre Angliviel de La Beaumelle rachète la propriété et réalise ainsi sa passion pour le vin. Il est issu d’une famille de négociants bordelais, les Mestrezat, marchands suisses qui s’installèrent à Bordeaux au XIXe siècle et fondèrent la société éponyme en 1814.
Après plusieurs années aux Etats-Unis chez un négociant américain, il a dirigé à partir de 1970 et pendant 30 ans la société familiale, propriétaire à l’époque de plusieurs Crus Classés en 1855 (Châteaux de Rayne Vigneau et Grand Puy Ducasse) et Crus Bourgeois (Lamothe Bergeron, Marsac Séguineau, Blaignan...).

Il est membre de la Commanderie du Bontemps, du Médoc et des Graves, de Sauternes et Barsac.

Le domaine d’un seul tenant s’étend sur 16 hectares dont 12 cultivés en vigne, en bordure de Dordogne.
Ces 12 ha, dont la moyenne d’âge est de 20 ans, sont plantés exclusivement en merlot.
La densité de plantation est de 5500 pieds par hectare. Le terroir d’argiles sur graves profondes est idéal pour
révéler l’étoffe soyeuse et l’ampleur des grands merlots.
Les méthodes culturales sont classiques et soignées : travail mécanique des sols et enherbement, ainsi que tous les travaux en vert nécessaires à l’obtention de raisins parfaitement mûrs (ébourgeonnage, éclaircissage, effeuillage, vendanges vertes).

Le domaine d’un seul tenant s’étend sur 16 hectares dont 12 cultivés en vigne, en bordure de Dordogne.


Ces 12 hectares, dont la moyenne d’âge est de 20 ans, sont plantés exclusivement en Merlot. La densité de plantation est de 5500 pieds par hectare.

Le terroir d’argiles sur graves profondes est idéal pour 
révéler l’étoffe soyeuse et l’ampleur des grands merlots.


Les méthodes culturales sont classiques et soignées : travail mécanique des sols et enherbement, ainsi que tous les travaux en vert nécessaires à l’obtention de raisins parfaitement mûrs (ébourgeonnage, éclaircissage, effeuillage, vendanges vertes).

 

Notes de dégustation


Cépage : 100% Merlot.

Robe : L'aspect est brillant, limpide avec une intensité moyenne. Couleur rouge cerise avec des reflets tuilés.

Nez : Impression de puissance sans rusticité

Bouche : tanins mûrs et élégants, beaucoup de densité en bouche, grande complexité aromatique.

Finale : longue.

Caractéristiques du Millésime : En 2006, l’hiver était froid et humide. Printemps très sec et chaud. Eté avec un mois de juillet sec et très chaud, un mois d’Août frais.

Accords Mets/vin

 
Le Château Larteau 2006 accompagne bien les poissons et les viandes.

 

  • couleur Rouge
  • pays France
  • millesime 2006
  • region Bordeaux
  • contenance 75cl
  • appellation Bordeaux Supérieur

Bonnes Affaires Vins